Automne : bien adapter son alimentation à la nouvelle saison

Par Julie DesGroseilliers

Automne : bien adapter son alimentation à la nouvelle saison

Avec l’arrivée de l’automne, vient inévitablement la froideur et les journées moins ensoleillées. C’est aussi le retour des nez qui coulent… surtout lorsqu’on a des enfants à la garderie! Qu’à cela ne tienne! En adoptant de bonnes stratégies alimentaires, vous pourrez affronter avec énergie et santé ce changement de saison.

1. Des déjeuners qui partent bien la journée
Le déjeuner donne le ton à la journée. Lorsque notre corps est bien nourri après le jeûne de la nuit, il est d’attaque physiquement et mentalement pour bien performer. Donnez-lui des glucides et des protéines, le duo énergisant par excellence. Par exemple : des céréales riches en fibres avec une banane, un bol de yogourt grec accompagné de graines de citrouille et de fruits en dés (se trimballe facilement au bureau), un smoothie accompagné d’un muffin maison.

2. Des vitamines et des minéraux qui rendent fort
Certains éléments nutritifs permettent à notre système immunitaire de bien fonctionner. C’est le cas du zinc (ex. viande chevaline, noix, grains entiers), du sélénium (ex. abats, viandes, poissons, légumineuses) et du magnésium (ex. légumes verts, amandes, graines de chanvre, millet). Du côté des vitamines, pensez à la vitamine C. Une bonne nouvelle puisque plusieurs primeurs automnales en sont riches : la betterave, le brocoli, la carotte, les choux, les courges, le panais et le navet.

3. Un peu de tout
Une voiture à trois roues, ça ne roule pas super bien. Idem pour notre corps. Pour qu’il fonctionne à son plein potentiel, il faut bien l’équiper avec des aliments variés et nutritifs. Retenez qu’en combinant des aliments de chacun des quatre groupes alimentaires à chaque repas (fruits et légumes, produis céréaliers, lait et substituts, viandes et substituts), vous contribuez à maximiser vos chances d’avoir un bon niveau d’énergie tout au long de la journée. Pour faire le plein, sans être trop plein, consommez en plus grande quantité des légumes puis des fruits (ce sont les vedettes d’une alimentation équilibrée).

4. Des petits repas, plus souvent
Une stratégie populaire pour éviter la fatigue durant la journée consiste à manger des repas légers, combinés à des collations (une en avant-midi, l’autre en après-midi). Cette façon de se nourrir fournit à notre corps un apport constant en énergie, ce qui évite les coups de barre.  Si vous avez tendance à cogner des clous en  après-midi, consommez un dîner moins consistant. Dès que la faim est de retour, vers 15h30, prenez une collation (ex. yogourt, fruit, amandes).

5. Des plats bons pour le moral
Au-delà d’ingérer des aliments nutritifs, choisissez-en également qui vous font plaisir. À l’automne, c’est le retour des potages, des gratins et des plats mijotés. Une excellente nouvelle puisque ces plats réconfortent aident à contrer les journées plus moroses. Voici trois idées de recettes à se mettre sous la dent :
- Potage de courge à la pomme et au thym
- Gratin de chou à la viande hachée
- Chili aux trois haricots à la mijoteuse


Articles similaires

    Aucun article trouvé.