Maman, je n'aime pas les fruits et légumes!

Par Julie DesGroseilliers

Maman, je n’aime pas les fruits et légumes!

Vous êtes découragés parce que vos enfants font la fine gueule devant les fruits et légumes? Qu'à cela ne tienne! Voici huit stratégies pour faire des fruits et légumes les amis de vos enfants. Mais avant tout, rappelez-vous que c’est la moyenne qui compte. Ainsi, ne tenez pas mordicus à ce que vos enfants mangent chaque jour les quantités exactes recommandées.

1. Soyez un bon modèle

En proposant des aliments sains et en étant un modèle positif en matière d’alimentation, vous augmentez significativement les chances que vos enfants vous imitent. Selon de nombreux écrits, tant les préférences que les comportements alimentaires découlent plus de l’exemple que de l’éducation.

2. Respectez leur appétit variable

L’appétit varie d’une journée à l’autre et d’un repas à l’autre. Par conséquent, rappelez-vous que vous êtes responsable de la « qualité » alimentaire et que vos enfants ont le droit de déterminer la « quantité ».

3. Évitez la torture à la table

Obliger un enfant à manger peut perturber son système de contrôle de l’appétit, engendrer des comportements alimentaires malsains ainsi qu’une alimentation excessive pouvant mener au surpoids. Contrairement aux adultes, les enfants respectent davantage leurs signaux de faim et de satiété. Ainsi, vous pouvez insister gentiment, négociez…mais ne vous acharnez pas.

4. Impliquez-les dans la cuisine

Plus l’enfant est initié tôt à différents types d’aliments, plus il sera ouvert à les apprécier. Lorsqu’ils voient comment on prépare, coupe, tranche et mélange, les enfants se familiarisent avec les aliments nouveaux pour eux. Ainsi, ils seront plus portés à goûter aux plats s’ils ont mis la main à la pâte.

5. Soyez patients

En règle générale, les enfants aiment les aliments auxquels ils ont goûté à au moins dix reprises. Voilà pourquoi il est nécessaire de varier les modes de préparation. Par exemple, un enfant qui n’aime pas le brocoli seul pourra l’apprécier en potage, avec une sauce au fromage ou une trempette.

6. Négociez

Les enfants préfèrent généralement voir dans leur assiette de petites portions de 2 ou 3 légumes plutôt qu’une grosse portion d’un seul légume. S’ils rouspètent, autorisez-les à en laisser un ou deux à la condition qu’ils en mangent au moins un.

7. Commencez par les plats qu'ils aiment

Profitez des mets préférés de vos enfants (ex. spaghetti, pizza, boulettes de boeuf haché, smoothies, muffins) pour y glisser quelques fruits et légumes ou carrément les camoufler. Mais attention de ne pas uniquement jouer à cache-cache. Il est important que l’enfant puisse voir, toucher, sentir et goûter aux aliments en entiers ou en morceaux, sans quoi il n’apprivoisera jamais la nouveauté.

8. Consultez-les

Demandez à vos enfants quels fruits et quels légumes ils aimeraient manger cette semaine. Mieux encore, amenez-les au supermarché. Si vous avez plusieurs enfants, et qu’il est inconcevable de les amener tous en même temps faire les courses, ils peuvent vous accompagner à tour de rôle. Sinon, à la maison, feuilletez la circulaire avec eux, et encerclez leurs choix.

 

Pour d’autres astuces, consultez Dis-moi qui tu es, je te dirai quoi manger  - Julie DesGroseilliers, Les Éditions La Presse (2011).


Articles similaires

    Aucun article trouvé.